Fou du dedans, fou du dehors

Dans cet article, nous vous parlerons des espaces ouverts et des espaces fermés du film Vol au-dessus d’un nid de coucou.

Scène d’ouverture

La liberté est représentée dans ce film par de grands paysages tels que les montagnes, le lac ou encore le lever du soleil qui signifie un nouveau jour.

00h00'08''
00h00’08 »

Dans cette seconde image, l’univers carcéral est représenté par la lumière rouge qui pourrait signifier l’interdiction de passage, la porte fermée et l’arrivée de l’infirmière qui elle seule peut accéder à ce monde clôt.

00h02'01''
00h02’01 »

L’enchaînement brutal de ces deux séquence provoque un choc chez le spectateur qui passe d’un horizon ouvert à l’univers de l’enfermement.

Scène de clôture

Dans cette scène finale, l’univers carcéral est détruit, comme nous le voyons la fenêtre est brisée, nous nous rapprochons de la liberté. Le contraste avec l’image précédente est fort : Nous passons d’une porte grillagée fermée précautionneusement à une fenêtre défoncée « sauvagement » par l’Indien.

02h10'48''
02h10’48 »

Enfin, la dernière image représente la liberté, par rapport au grand et vaste paysage au lever du soleil qui signifie un nouveau jour, mais aussi par rapport à l indien qui court.

02h10'58''
02h10’58 »
une lecture proposée par :

Lauren H. – Déborah B. et Monelle D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *