Rendez-vous à l’Académie Française !

Réveil matinal :

C’est fou comment après n’avoir quasiment pas dormi, marché toute la journée dans Paris et festoyé chez nos voisins éthiopiens, nos jeunes sont capables de se lever fort matutinalement et disponibles pour des révisions finales…

La porte est grande, c'est vrai... Mais ils ont l'air beaucoup plus calmes que moi.
La porte est grande, c’est vrai… Mais ils ont l’air beaucoup plus calmes que moi.

Entrée des artistes :

Détendus, souriants gracieux… Je vous passe la montée des marches sous les flashes des photographes…

entrée-dans-la-salle

A l’intérieur ?

Tout va bien aussi !

salle-du-conseil

Je ne peux résister à la tentation de photographier mon idole, ma star à moi, toujours très rock’n roll, la Shakira des mots, le Beyonce du dictionnaire, bon j’arrête : Alain Rey en chair et en os :

alain-rey

Mais le tour de nos ambassadeurs arrive, et je ne veux pas vous faire languir plus longtemps ! Voici donc, en arrière-première, le fameux discours :

Madame Le Secrétaire perpétuel de l’Académie française, Monsieur le Ministre de l’Éducation National et vous tous qui êtes présents aujourd’hui.

Nous sommes honorés d’avoir été choisis par nos camarades pour les représenter dans ce lieux prestigieux.

Pour beaucoup d’entre eux se lancer dans cette folle aventure a été très gratifiant.

Nous sommes tous différents dans nos compétences mais tous les élèves sans exception se sont investis en donnant le meilleur d’eux-même. La singularité de chacun et la diversité des talents ont permis la réalisation d’une œuvre dont nous sommes fiers.

Pour d’autres travailler en équipe a été d’autant plus enrichissant qu’ils ont pu surpasser leurs différents pour faire œuvre commune. C’est de cette coopération que résulte ces ouvrages divers et variés, un pur zembrocal réunionnais.

Pour tous, cette expérience a porté des fruits qui vont au delà de ce que vous avez apprécié sur notre site.Certains ont pu créer des liens d’amitié instaurant par la suite une confiance réciproque.

D’autres ont pu laisser libre cours à des formes d’imagination qui n’avaient habituellement pas leur place au sein d’un lycée.

Mais tous nous sommes fiers de ce que nous avons accompli ensemble.

Aussi, nous tenons à remercier notre professeur de français pour nous avoir encadré durant ces dernières semaines, nous vous remercions pour l’intérêt que vous avez porté à notre travail.

Madame le secrétaire perpétuel de l’Académie française, Monsieur le ministre de l’Éducation nationale et vous tous présents ici, merci de votre attention.

Et la vidéo, me direz-vous ? Elle arrive évidemment, cette fois-ci en avant-première…mais demain ! Parce que, nous allons embarquer.

Affreux suspens….

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *